Un week-end (presque) parfait !

10 octobre 2011 - 18:14

Il n'aura finalement manqué que la victoire de l'équipe première, accrochée à Cébazat, pour faire le carton plein chez les équipes séniors de Saint-Germain-des-Fossés avec les belles victoires des équipes B et C à domicile ...

Cébazat / ASCSG : 0-0 (0-0)

Composition ASCSG : DUMAS, BEURRIER, PRESNEAU, CORMIER A., GIRAUD, CELLIER (Capitaine), DRAME (puis TARTIERE), ARTIGAUD, BOUDOT, ALI MZE (TABARLY), DEROCLES (puis BUISSON).

Avertissement : BUISSON.

 

Encore un match nul pour l'équipe première, le 3ème en 3 matches de championnat et déjà quelques regrets ...

Pour cette rencontre chez un concurrent direct pour le maintien en DHR, Bertrand BICHARD avait reconduit le 4-4-2 des derniers matches. L'objectif était clair : les 4 points de la victoire.

Malheureusement, l'animation de ce système pourtant très offensif fut beaucoup trop timide de la part des joueurs saint-germanois qui n'entrait pas dans le match avec l'agressivité nécessaire pour gagner les duels. Cébazat se créait d'ailleurs la première occasion du match mais Vivien DUMAS remportait son face à face avec l'avant-centre local. Après cette première chaude alerte, les saint-germanois ne seront pas véritablement inquiétés mais ils ne profitaient pas non plus des brèches laissées par la défense de Cébazat. En toute fin de première période, Yannick DEROCLES débordait sur le côté gauche et servait Jérémy ARTIGAUD plein axe, ce dernier feintait la frappe et décalait idéalement Julien BOUDOT mais sa frappe en première intention était trop croisée ! Belle occasion ratée pour les saint-germanois qui regagnaient le vestiaire sur ce score nul et vierge (0-0).

Après s'être fait "remontés les bretelles" à la mi-temps, les cheminots revenaient sur la pelouse avec de meilleures intentions mais ils allaient butter à chaque fois sur le portier cébazaire : Yannick DEROCLES d'abord sur un face à face mal négocié, puis Julien BOUDOT qui était trop court pour reprendre le centre de Jérémy ARTIGAUD ... St-Germain se montrait clairement plus dangereux que son adversaire du soir mais affichait trop de maladresse dans le dernier geste pour faire la différence. En toute fin de match, Madi ALI MZE bien servi par Mathieu BUISSON manquait lui aussi l'occasion d'ouvrir son compteur but en championnat. Cette dernière occasion résumait bien la partie : saint-germain pouvait nourrir bien des regrets sur ce match à leur portée en espèrant que ces deux points de perdu ne manquent pas aux st-germanois en fin de championnat ...

Malgré tout, l'ASCSG reste invaincue et n'a pas encaissée de but pour la première fois cette saison. L'équipe reste encore dans les objectifs de points fixés par l'entraîneur aux joueurs avant les deux matches consécutifs à domicile face aux cantaliens d'Ally Mauriac et d'Aurillac (C). La victoire sera impérative pour démarrer véritablement le championnat.

Au classement, l'ASCSG est 8ème avec 6 points.

Pas de match le week-end prochain, réservé au 5ème tour de la Coupe de France.

 

 ASCSG (B) / Mayotte Bellerive : 3-0 (1-0)

Composition ASCSG : LEGRAND, VOYARD, BERTHON (Capitaine), RAPENNE, WATTIAUX, DECOMBAT (puis TEYSSOT), EMERY, DAUMUR, GALLET, PAIRE (puis LOUP), DAULAT (puis LETET).

Buts : GALLET, DAUMUR, DAULAT.

 

IL y avait une ambiance de fête au stade des îles avec la réception de Mayotte Bellerive et de tout son cortège de supporters venus en nombre soutenir leur équipe !

Si les joueurs de Cyrille NOWICKI pouvaient avoir l'impression étrange de jouer à l'extérieur, ils allaient très vite marquer leur territoire dès les premières minutes de jeu. Julien DAUMUR effaçait son vis-à-vis à la suite d'une série de dribbles côté gauche, rentrait plein axe et adressait un centre parfait au second poteau pour l'ouverture de score de Florent GALLET (1-0). L'entame du match était idéale pour les saint-germanois elle allait être gâchée par la sortie prématurée de Rémi PAIRE, victime d'une belle entaille à la cuisse, qui entraînait sa sortie sur civière et l'intervention des pompiers. Remplacé par Kévin LOUP, ce fait de jeu semblait redonner encore plus de motivation aux saint-germanois, qui répondaient présents dans les duels et le défi physique imposé par les joueurs de Mayotte. Viril mais correct, ce match était un vrai combat et les cheminots n'avaient pas l'intention d'enlever le pied. Ils maîtrisaient plutôt bien cette première période et Andy LEGRAND n'avait dû s'employer que sur un ballon aérien. Peu avant la pause, c'était au tour de Richard DECOMBAT de sortir sur blessure, gêné aux adducteurs. Il était remplacé par Fabien TEYSSOT qui glissait en défense centrale aux côté de Christophe BERTHON, tandis que Mathieu RAPENNE remontait en n°6.

1-0 score à la pause.

Alors que l'on pensait que les saint-germanois avaient laissé beaucoup de force dans cette première période, durant laquelle Cyrille NOWICKI avait été contrait d'effectuer déjà deux changements, la seconde période redémarrait sur un rythme très élevé avec toujours un pressing très haut des cheminots qui ne laissaient aucun répis aux visiteurs. Cette belle débauche d'énergie allait être récompensée par un superbe deuxième but de Julien DAUMUR qui reprenait à l'entrée de la surface de réparation un ballon mal renvoyé de volée dans le petit filet opposé (2-0). Quelques minutes plus tard, Jordan DAULAT était à son tour récompensé de ses efforts en inscrivant le 3ème but des siens à la suite d'un bon pressing (3-0). Dans les tribunes, la tendance s'inversait également et le "kop" saint-germanois chantait et applaudissait la belle prestation des cheminots, qui venaient de réaliser un match référence sur un terrain et dans des conditions climatiques pourtant pas idéales.

Cette victoire permet en tous cas aux hommes de Cyrille NOWICKI de démarrer enfin leur saison à domicile et de gommer en partie les deux défaites inaugurales. Sans s'enflammer pour autant, il faut souligner la très belle prestation de cette équipe composée en grande partie de très jeunes joueurs qui effectuent leur première saison en séniors (DAULAT, GALLET, LOUP, PAIRE, WATTIAUX ...) bien encadrés par des "anciens" qui ont joué dans les divisions supérieures (BERTHON, DAUMUR, TEYSSOT, VOYARD ...). Espérons que la mayonnaise va prendre et que les "réservistes" sauront renouveler ce genre de prestation pour disputer les premières places.

En attendant, l'équipe B remonte à la 8ème place avant de se déplacer à Mercy-Chapeau (10ème).

Cyrille NOWICKI tenait à remercier tous les spectateurs présents au stade des îles dimanche après-midi (également la délégation maoraise qui a soutenu son équipe même à 3-0) pour leur soutien et leurs encouragements.

 

 ASCSG (C) / Charroux : 2-0 (1-0)

Buts : VERNET, SERVAGENT.

L'équipe C avait montré la voie à suivre en lever de rideau de l'équipe B avec une victoire logique 2-0 contre Charroux. Alban VERNET avait ouvert le score en première période puis c'est Anthony SERVAGENT qui doublait la mise en seconde période après un bon travail de Momo EL KHANDOUKI. Les hommes de Jean-Marc JACQUET ont affiché un très bon état d'esprit tout au long de la rencontre et réalisé de très bons enchaînements. A noter là encore l'apport des jeunes (BURGAT, MARQUET, SERVAGENT ...) bien encadrés par les "anciens" de la maison saint-germanoise (DAULAT, DESTERNES, MARCEL, les frères EL KHANDOUKI ...).

Au classement, l'équipe C est 2ème à 1 petit point de la Montagne Bourbonnaise. Elle se déplacera dans quinze jours à Montbeugny (6ème).

 

Repos pour les 3 équipes le week-end prochain, mais entraînements mardi et vendredi au programme de cette semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Entraîneur
  • 4 Joueurs
  • 2 Supporters